3 façons de faire plus de chiffre

Hello

Aujourd’hui, j’ai plus envie de parler concret que mindset.

Non pas que le mindset soit quelque chose de moins tangible que le concret.

Bref. Je me comprends 😉

Non, aujourd’hui on va faire simple et surtout efficace.

Je te partage 3 axes d’amélioration pour (mathématiquement) faire plus de chiffres dans ton activité.

1/ Faire venir plus de trafic (qualifié)

Le premier, tu l’imagines bien, c’est de faire venir plus de monde sur tes différentes pages.

Si personne ne prend connaissance de ce que tu as à proposer, fatalement, tu ne feras pas entrer de cash.

Et ton offre aura beau être la meilleure du marché, ca n’y changera rien.

• Comment remédier à ca

Promouvoir plus ton offre et ton service.

Si tu fais de l’organique, va partout où se trouve ton avatar. Et pose des actions massives (clin d’oeil Tony Robbins).

Si tu as un budget à allouer à de la pub, n’attends pas plus longtemps et fonce ! 

La pub servant un système automatisé a cet avantage de te faire gagner énormément de temps.

Tu peux commencer avec un petit budget, ajuster, pour ensuite augmenter si les résultats sont probants.

• Conditions sine qua none 

Partager du bon contenu

Donner des éléments de valeur pour ton avatar

Lui parler avec ses mots à LUI et de ses problèmes à LUI.

• Précautions à prendre en amont :

Bien connaître ton avatar.

Envoyer des flots de personnes, c’est bien.

Les cibler en amont, c’est quand même beaucoup mieux.

Travaille ton avatar. Encore et toujours.

Car si tu as la bonne offre et le bon message mais que tu t’adresses à la mauvaise personne, ca ne pourra pas marcher.

Imagine, tu as un excellent burger au boeuf avec une pub d’enfer… mais que tu t’adresses à des végétariens. Gros flop.

2/ Convertir mieux

Avoir un entonnoir de vente en place, c’est top.

Mais tu ne peux pas te satisfaire de ça.

Cet entonnoir, tu te dois de l’analyser.

Pour savoir où ca bloque.

“J’ai pas de clients” disent la plupart des indépendants.

OK, c’est un fait.

Mais ce n’est pas une fatalité.

L’objectif est d’identifier pourquoi tu n’as pas de clients.

Et à quelle phase de ton entonnoir ca coince.

Si, tout en haut de l’entonnoir, tu n’as pas de trafic (de visites), alors ton objectif et ton énergie seront à mettre sur ce premier point.

Si tu arrives à obtenir des prospects qualifiés au téléphone, il s’agira alors d’analyser chaque phase et appliquer des tests pour améliorer chaque point de conversion.

Sur un entonnoir internet “standard” spécial service et accompagnement, il y a 5 phases.

sources traffic > page d’inscription > contenu de valeur (vidéo) > appel > vente

Maintenant, imagine si à chaque phase, au lieu de convertir à 20%, tu convertis à 25%.

1 000 personnes > 200 > 40 > 8 > 2 ventes

1 000 personnes > 250 > 62 > 16 > 4 ventes 

20% de conversion donnera 2 ventes. 

25% de conversion en donnera 4.

5 petits points en plus qui doublent ton CA.

• Comment remédier à ca

Faire preuve d’un esprit d’analyse et d’amélioration continue

Prendre le temps de consulter chaque phase de ton entonnoir (ou faire appel à un spécialiste) HYPERLINK

• Conditions sine qua none 

Avoir un entonnoir en place

Et avant ça, des fondations solides – ce que j’appelle le Carré Magique : avatar, message, offre, vente

3/ Augmenter tes prix

Ce dernier point est d’une logique implacable.

Tu feras plus de chiffre en vendant plus cher.

Mais ce n’est pas forcément aussi simple.

L’idée n’est pas ici de “simplement” augmenter tes tarifs.

Beaucoup (mode du high ticket oblige) se sont contentés de ce point.

La grande majorité a disparu de la circulation.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que ton prix est proportionnel à la valeur que tu délivres.

Si ton prix augmente sans que ton offre n’ait été revue, ca ne marchera pas.

Ton marché n’est plus un lapin de 3 semaines et tu ne veux pas être un escroc.

4 raisons valables d’augmenter tes tarifs, j’en parle dans cette vidéo HYPERLIEN.

Dans le 2e point, on a vu l’importance d’un entonnoir sans “fuite” (qui convertit mieux) : 2x plus de ventes pour quelques petits points de conversion en plus.

Si en plus… 

Tu revois ton offre

En fais un truc d’une puissance folle

Irrésistible et qui offre une vraie solution à ton avatar

Et donc revois justement son prix à la hausse.

Tu fais 2x plus de ventes à un prix plus élevé.

Prenons donc un exemple chiffré pour te projeter :

Avant, tu faisais 2 ventes par mois à 600 € = 1 200 € de CA.

Tout d’abord, grâce à une meilleure conversion tout au long de ton entonnoir, tu doubles ce nombre : 4 ventes = 2 400 € de CA.

Ensuite, grâce à une offre revisitée, optimisée et focus besoins clients, tu triples son prix pour la passer à 1 800 €. 4 ventes à 1 800 € = 7 200 € de CA (x4 par rapport à ton premier mois).

Enfin, grâce à plus de trafic envoyé à l’entrée de ton entonnoir, ce n’est plus 1 000 mais 2 000 personnes que tu touches. 2x plus de ventes à l’arrivée pour un CA de 14 400 € (x12 par rapport à ton premier mois !).

J’espère que tu vois ici la puissance de petites actions menées dans le bon sens.

Si on ne prend pas le temps de décomposer ces différents points, on ne s’aperçoit pas forcément de la puissance de ce principe des effets cumulés (qui s’appliquent partout).

La santé et la solidité de ton activité dépend de ce type de décisions que tu prends (ou pas).

Pour résumer, voici les 3 points traités et à prendre en considération dès aujourd’hui :

1/ Faire venir plus de trafic (qualifié)

2/ Convertir mieux

3/ Augmenter ses tarifs

Cela ne sera possible bien sûr qu’après un travail minutieux réalisé en amont.

Travail et études sur ton avatar, ton message, ton offre et la vente.

Tu te reconnais là dedans ?

Ne perds plus une minute et réserve dès maintenant un appel clarté avec moi.

Nous prendrons le temps nécessaire pour faire un diagnostic sur ta situation et ainsi évaluer le meilleur plan d’action adapté à tes besoins.

La pérennité de ton activité en dépend.

https://alexspiga.kartra.com/page/vdw-resaappel

Alex

Sex Education

Cette série qui parle de sexe m’a inspiré pour ce contenu

Tu peux apporter aux autres mais ne le fais pas ? Shame on you

Régulièrement je vois des personnes qui souhaitent vendre leurs services mais n’osent pas.

Ils n’osent pas créer du contenu – peur que ce ne soit pas assez bon

Ils n’osent pas proposer leur offre – peur qu’on leur dise non

Ils n’osent pas oser – peur supérieure au courage

Ca c’est la voie foireuse.

Celle qui n’amène nulle part.

Celle qui ne sert personne.

Je vais te partager une citation puissante que tu pourras te coller sous le nez et lire dans les moments d’hésitation.

Mais avant ça, laisse moi te partager cette petite anecdote qui m’a fait sourire.

Il y a deux jours, ma femme me propose de se lancer une nouvelle série sur Netflix. 

On en consomme peu (on préfère les documentaires, surtout animaliers). 

On avait essayé Peaky Blinders mais ça nous a gonflés.

On a par contre beaucoup aimé la française Dix Pourcent.

Les séries, ça me gonfle. 

Il y a toujours au moins 3-4 saisons de trop

(Game of Thrones ? N’en parlons pas).

Bref.

On démarre Sex Education.

Le pitch : Au lycée, une rebelle persuade un un ado vierge et timide (et dont la mère est sexologue) à donner des séances de thérapie sexuelle clandestine.

Série UK est légère et sympa.

Mais il y a surtout une phrase prononcée par cette nana rebelle qui m’a marqué.

Cette nana, elle ne dort pas.

D’un côté, elle a vu que cet ado a des qualités d’écoute 

De l’autre, elle réalise que de nombreux lycéens ont des problèmes avec leur histoire de cul.

Offre d’un côté, demande de l’autre.

Ni une ni deux, elle persuade donc le jeune de jouer les thérapeutes (et elle s’occupe de la partie Opérations).

Cette phrase en question, donc :

“Tout le monde a des problèmes, ils ont besoin de toi, tu dois les aider”.

Est-ce qu’elle envisage offrir ce service gratuitement ?

Bien sûr que non.

Car elle sait que ce problème est assez D.U.R chez ces jeunes

(ou pas assez justement… humour potache à l’oeuvre)

pour qu’ils soient prêts à payer.

BOOM.

Début du business et premiers billets récoltés. 

Ce qui se passe ensuite ?

Je ne sais pas

(on en est qu’à l’épisode 2).

En tout cas ca me rappelle cette citation de Jay Abraham, véritable légende vivante du marketing (tous les énormes acteurs US sont passés chez lui) :

“Si tu crois fermement que ce que tu as est utile et peut apporter de la valeur à d’autres personnes, alors tu as l’obligation morale de les servir d’une façon ou d’une autre”

Donc maintenant, à toi de voir.

Soit tu crois en tes qualités et décide de te bouger pour améliorer la vie des autres (et la tienne).

Soit tu n’oses pas et n’améliores rien du tout.

Up to you darling.

Mon lien pour en parler en privé :

https://calendly.com/alexspiga/appel60

Alex 

P.S :

La citation originale :

“If you truly believe that what you have is useful and valuable to your clients, then you have a moral obligation to try to serve them in every way possible.”

“Mais tu vas donner de la VALEUR bordel de merde !”

Valeur.

Dans le web marketing, ce mot revient sans cesse.

C’est le truc que tu cherches à donner.

A tout prix.

Sans forcément savoir comment, ni pourquoi.

Chacun aura sa propre définition, mais je dirais simplement qu’il s’agit d’apporter un élément qui permet à ton audience d’avancer sur sa problématique.

Soit en donnant quelque chose de concret et très spécifique – tuto sur un outil

Soit en leur permettant de changer leur vision des choses – et ainsi les débloquer

Soit en créant de l’émotion – et tu sais comme moi que sans émotion, rien ne se passe

Pour toi, entrer dans cette logique de création de valeur te permettra de :

• Te positionner comme un spécialiste / expert de ton sujet. 

Biais cognitif oblige, plus tu parleras de ton sujet, plus les autres se diront que t’es calé

• Créer une relation de proximité. 

Pas étonnant que ceux qui cartonnent le plus dans l’infoprenariat sont ceux qui emailent quotidiennement.

Le rapport ? A force de suivre quelqu’un, tu en apprends plus sur lui, sais ce qu’il fait, vit. Et tu ne le percois plus comme un énième vendeur de formation mais comme quelqu’un de sympa, que tu apprécies

• Travailler / renforcer ton personal branding

Quand tu te lances, ta prise de parole (quelque soit le media) servira surtout à te délier la langue et gagner en aisance. 

Ainsi, ton style s’affinera et tu pourras partager ce que tu souhaites – n’oublie pas qu’à offre égale on achètera toujours chez quelqu’un qui nous inspire plus.

Car ton prospect a besoin de croire en 3 choses avant d’acheter :

Lui-même

Ton offre – le véhicule de sa situation actuelle et problématique à sa situation désirée

Toi

S’il ne te connait pas et ne te fait pas confiance, ce dernier point va être ardu.

Et justement, pour créer ce sentiment de confiance…

Quoi de mieux que de partager du contenu qui lui apporte des éléments de réponse sur ce qui le gêne dans son quotidien ?

Du contenu qui l’inspire et le pousse à se bouger.

Mais alors, quoi partager ?

Tu peux créer du contenu pour…

Inspirer – et ainsi leur donner ce boost d’envie et de grinta qui leur manque

Motiver – pourquoi c’est important pour eux d’aller chercher ce qu’ils veulent

Expliquer – donner du “quoi” (les étapes, les erreurs à éviter…) en évitant de trop donner – forcément, si tu expliques tout en gratuit, il ne restera pas grand chose sur le payant.

2 points donc pour finir :

Apprends (encore et toujours) à connaitre ton avatar –  pour ainsi mieux te mettre à sa place et lui donner ce qu’il veut

Ose être toi-meme pour mieux cliver ton message et créer une audience qui te suit

Fais l’extra-mile pour ton audience et entre dans une logique d’abondance et de partage

Alex

(en espérant que ce contenu soit de valeur…)

Et si c’était le meilleur moment pour se lancer (?)

Rapides mots depuis Dubaï où le confinement n’est pas encore officiel.
Après une semaine de choc et d’incrédulité, une nouvelle routine va se mettre en place.Et il y aura deux options(comme toujours) :

Soit voir cette situation sous le spectre de la peur.Car il y a, beaucoup plus que d’habitude, de l’incertitude.Et dans ce cas vous ne bougerez pas.
Soit voir cette situation sous le spectre de l’opportunité(Et là je vois certains froncer les sourcils et faire le lien avec une mauvaise image de l’opportunité et de l’opportuniste. En mode j’en profite pour fourrer les autres).Et dans ce cas il y a une mise en mouvement.
Quelles opportunités ?D’investir ce nouveau temps libre pour plancher sur un domaine que vous aimez vraiment. De commencer à créer du contenu pour partager ce que vous avez vraiment sur le coeur. D’offrir vos services à des personnes qui en ont besoin.
Mais surtout l’opportunité d’être actif et non plus passif. Peut-être que dans 3 mois nos euros et dollars ne vaudront plus rien(Coucou la récession).Peut-être que ce sera digne d’une scène de ZombieLand (j’aime beaucoup ce film).Peut-être que ca sera “business as usual”.
Quoi qu’il en soit…N’est-ce pas le meilleur moment pour… simplement essayer ?Tenter un truc ?Miser sur soi ?
Est-ce que justement, ce trop plein de déséquilibre ne pourrait pas mener à trouver son équilibre ?

C’est sûr il y aura (et il y a déjà) de la casse. On ne sait pas qui va ramasser (peut-être moi). Il y aura un avant et un après. Ca va marquer la conscience collective (bien plus que le 9/11).
Donc, dans le doute, autant faire preuve de courage, d’altruisme et se lancer – non ?
Autant le faire également avec des fondations solides.Il n’y en a pas 50.Ni même 10.Juste 4.
AvatarMessageOffreVente
Je démarre début avril “Organic Boost”.Un nouveau programme qui focus sur la validation de ces 4 fondations.Une fois ça fait, tu peux être serein et
Ca sera en petit comité – pour profiter du cerveau collectif et rester flexible.Réservé à ceux qui sentent que c’est le moment d’avancer.
Ca ne sera pas gratuit (voir à ce sujet l’un de mes derniers posts).Mais, vu ce que je prévois de donner, ca vaut clairement son pesant de cacahuètes.
Si tu te reconnais, tu m’écris ?

Un monde d’écart entre le perché et le cartésien ? Pas vraiment.


Il y a celui qui encourage son entourage à profiter de cette période particulière pour se mettre à méditer et ainsi augmenter leurs vibrations.

En face, le cartésien lui répond que ce ne sont que des conneries de bouffeurs de graines et qu’il ne croit pas à tout ça.

Le premier lui répond avec une loi acceptée de la science moderne : tout est en mouvement, tout vibre.

Difficile de faire plus pragmatique.

S’appuyer sur une loi scientifique amènerait donc à plus de spiritualité ?

Les deux extrêmes d’une même chose 🙂

CQFD 

Alors à nous de jouer !

(et pas besoin de passer 8h en tailleur à psalmodier des “ohmmmmm”)

Le pouvoir des émotions⁣

Il y a quelques jours j’ai échangé avec une dizaine d’entrepreneurs. ⁣

C’était intéressant de voir les réactions et attitudes de chacun avec cette situation actuelle unique. ⁣

Certains avaient peur de la réaction de leur audience au vu de ce qu’il se passe en ce moment. ⁣

D’autres voyaient ca comme une opportunité.⁣

Quelque soit notre position, plusieurs points peuvent (et doivent) être vus comme certains :⁣

Tout change, à chaque instant⁣

On s’adaptera, quoi qu’il arrive⁣

On aura toujours des besoins et des envies ⁣

J’ai vu de super initiatives être lancées spontanément ces derniers jours :⁣

Des profs de yoga animer leur session à distance -au lieu du présentiel habituel⁣

Des thérapeutes lancer des séances collectives en ligne de rééquilibrage émotionnel ⁣

Des coaches sportifs en stories Instagram proposer leur cours⁣

Le seul et unique objectif derrière tout ça ?⁣

Continuer, chacun à son échelle et avec ses compétences et expertise, à donner. ⁣

Donner aux autres afin que chacun se sente mieux, soit plus apaisé, continue d’avancer et progresser. ⁣

Donner de la valeur.⁣

Et je trouve ca juste génial !⁣

Une autre chose de sûre ?⁣

Cette situation est exceptionnelle. ⁣

On y a jamais été confrontés. ⁣

C’est assez déroutant. ⁣

Et dans cette situation comme dans (absolument) toute autre, il y aura les mêmes profils :⁣

Ceux qui se complaisent en victimes et subissent. ⁣

Ceux qui prennent leur responsabilités, sont proactifs et s’adaptent. ⁣

Le principe de polarité veut qu’à chaque chose, il y a son opposé. ⁣

Le mauvais amènera du bon et vice-versa. ⁣

A chacun de voir ce qu’il veut trouver. ⁣

❤️🙏 Texte écrit sans jugement – prenez soin de vous 🙏❤️

Offrir son contenu, une bonne idée ?⁣

Je vois énormément d’entrepreneurs soudainement offrir leur formation. ⁣

Des formations vendues avant jusqu’à 1 000 €.⁣

Des formations SEO shopify, FB ads, comment créer du contenu, gérer son temps, etc.⁣

Même si je trouve le geste louable, je ne pense pas que ce soit une bonne idée.⁣

Et je suis prêt à parier que pas grand monde n’ira au bout de leur boulimie de contenu offert.⁣

J’en ai parlé live dans mon groupe Facebook Entrepreneurs & indépendants – Marketing humain pour une activité sereine

Pourquoi je suis prêt à prendre ce pari ?⁣

Pour 4 raisons…⁣

1. Car j’ai moi-même acheté des formations et ne suis pas allé au bout⁣

(que celui qui n’a jamais fait ca me jette la 1ère pierre) !⁣

2. Surtout car le 1er facteur de réussite, c’est l’engagement personnel ⁣

Quand tu investis ton argent, tu envoies un message disant que tu y crois, que tu investis avant tout sur toi et que tu es prêt à t’engager !⁣

Et, pour info, stat’ qui date donc à updater, mais même sur de la formation payante, les clients décrochent et à peine 10% en moyenne vont jusqu’au bout…!⁣

3. Tu mets de la valeur sur quelque chose qui t’a couté en ressource⁣

Je me souviens de ma première paye à 18 ans, j’étais fier comme jamais !⁣

4. En tant que créateur, c’est dévaloriser ton travail et ta valeur⁣

Tu as osé croire en toi, investir en toi – investir ton temps, ton argent, ton énergie…⁣

Si tu donnes tout ca, quelle valeur te donnes tu ? Quel message envoies-tu ?⁣

En ligne, on a gratuitement accès à presque toute la connaissance humaine. ⁣

Et pourtant on regarde des vidéos de chat. ⁣

Parce que c’est gratuit.⁣

Et qu’on y associe pas de valeur.⁣

Perso, je n’ai aucun mal à mettre énormément de valeur sur un livre à 10 € ou une formation à 17 €.⁣

Parce que je sais pourquoi je les consomme.⁣

Et je connais aussi un site web où je peux acheter les meilleures formations US pour 20$/mois.⁣

Je l’ai eu fait. Je ne le fais plus. Car à quoi bon?, si je n’applique pas derrière. ⁣

Mais un accompagnement dont l’engagement fait trembler au moment de payer… là on est dans le vrai. ⁣

Pour revenir sur la question… ⁣

Je comprends l’élan de solidarité derrière tout ca et c’est génial. ⁣

Les gens seront bloqués chez eux et devront s’occuper. ⁣

Mais il sera intéressant de voir combien iront vraiment au bout – et ce que ca leur apportera vraiment (est-ce que ca les fera grandir ?) ?⁣

Je comprends aussi l’idée marketing derrière :⁣

Faire consommer pour augmenter la relation et les inciter à revenir derrière. ⁣

Mais pour faire ca, l’entreprise doit se permettre d’avoir du cash flow et ainsi voir venir. ⁣

Donc avant de céder à la frénésie du gratuit, pose toi ces questions :⁣

* Est-ce que ce que je vais récupérer va vraiment m’apporter ?⁣

* Est-ce que j’ai de la ressource Temps à allouer à ca ?⁣

* Est-ce que ca va m’aider à avancer vers là où je souhaite aller ?⁣

A dispo si tu souhaites échanger sur tes besoins et la direction à prendre.⁣

4 raisons augmenter ses tarifs

La psychose du prix “élevé”

A priori, ca a l’air d’être maintenant bien accepté d’augmenter ses tarifs et de vendre “cher”.

Mode du “high ticket” oblige (mais est-ce vraiment une mode ?), certains ne se sont pas gênés pour vendre un peu tout et n’importe quoi à des prix mirobolants.

Seulement, toi, qui est animé d’une réelle intention de servir ton client et offrir solution à son problème, tu hésites encore à augmenter tes prix – et ce, pour plusieurs raisons.

Au moment où j’écris à la va-vite, 3 me viennent en tête :

• Le classique sentiment d’illégitimité – “qui je suis pour vendre aussi cher”

• La croyance limitante (tout aussi classique) – “mes parents m’ont toujours dit de travailler dur pour gagner sa vie”

• La peur de ne pas vendre parce que tes prospects trouveront “trop cher”

C’est OK.

Je connais (crois moi).

Maintenant, je vais te donner 4 belles (que dis-je, magnifiques) raisons pour augmenter tes prix et être fier de le faire :

• Pour la 1ère, je vais te raconter une anecdote un peu perso vécue à mes débuts (et qui m’a appris à la dure ce principe de biais cognitif). Et crois moi, tu veux l’entendre !

• La 2e est bête comme chou – mais souvent, plus c’est évident, moins le voit

• Si tu veux te compliquer la vie et détester toi et ton offre, alors n’écoute pas cette 3e raison

• La 4e ne te laisse pas d’autre choix si tu veux enfin être ce que tu veux et continuer ta progression personnelle et professionnelle

Alors, je sais.

Tu pourras mettre en avant le côté blocage invisible.

Si c’est le cas, je t’inviterai à une petite dose de courage pour dépasser tout ça.

Car ce qu’il y a derrière est assez cool.

Je détaille ces 4 raisons dans une vidéo de 10 minutes, où je parle tranquillement devant une palmeraie, sous le ciel bleu d’Al Aïn.

Elle est disponible uniquement sur mon groupe privé FB “Une vie de web : pour vivre vivre sereinement de son activité”.

Pour le rejoindre, le lien est ici : https://youtu.be/YE36N7dbIIU

http://tiny.cc/grfbinv

C’est là que je m’éclate et donne le plus.

Mon petit espace à moi, en quelque sorte.

(je te demanderai de répondre à 3 questions)

Ou tu peux aussi me la demander en MP.

Dans l’attente, longue vie à ton offre !

Version la plus basse

“Nous ne sommes pas la meilleure personne qu’on souhaite être”

Nous sommes la version la plus basse qu’on peut accepter.”

Quand on intègre cette notion, elle fait mal.

C’est ébloui par la réverbération du soleil (d’où ma visage forcé !) que je vous propose cette vidéo sur cette notion capitale.

Car souvent on a tendance à viser très haut (élever ses standards les plus hauts) sans penser à ce qu’on continue d’accepter (standards les plus bas).

Dans cette rapide vidéo (7’), je traite donc…

• De ce qu’on est OK d’aller chercher… mais aussi d’accepter

• Les 7 domaines où relever vos seuils de tolérance 

• Les 3 décisions que vous pouvez contrôler pour mieux maîtriser votre vie (on en a souvent même pas conscience)

• Cette notion simple et qui dirige pourtant chaque être humain

• L’exercice que je vous propose (exhorte !) de faire dès maintenant pour retrouver énergie et panache

Qu’est-ce que ça suscite en vous ?

Que pouvez-vous mettre en place dès à présent pour y remédier ?

_____________________________________________

VERSION TEXTE

“Nous ne sommes pas la meilleure personne qu’on souhaite être.

Nous sommes la version la plus basse qu’on peut accepter.”

Celle-là, elle fait mal.

J’ai lu ça il n’y a pas si longtemps.

Ca m’a sonné pendant quelques minutes.

Ca m’a sonné parce que je me suis retrouvé là-dedans.

 🙏 Je sais la chance d’avoir tout ce que j’ai – je me sens vraiment riche dans tous les domaines de ma vie.🙏

 Mais j’ai réalisé que je me reposais pas mal dessus.

Et ca a piqué.

Ca a fait écho à un échange que j’ai eu avec mon coach.

Avoir de hauts objectifs, c’est bien.

Mais élever ses standards de base, c’est mieux.

 🔸 J’ai alors fais une liste de ce que je décide de ne plus accepter.

Comme par exemple, être gras –

Qui a toujours été validé (c’est un ‘no way’ ferme 🙅‍♂️).

Et, étrange !, j’ai toujours été sec.

🔸 Peu de temps après, j’ai décidé de partir sur un accompagnement – sur tout le semestre 2020.

Afin d’en finir avec certains points qui trainent trop chez moi

(j’ai hâte). 

 ➡️ Pourquoi je te raconte tout ça ?

Déjà parce que ca m’a pris d’un coup, comme une envie de p….

Ensuite parce qu’une cliente m’a partagé ce matin que notre échange lui “donne une motivation incroyable.”

Je suis prêt à parier qu’elle aura plus fait d’ici à notre prochain échange que sur les derniers mois.

🔸 Je ne suis pas magicien.

Je n’ai pas de grimoire

(beaucoup d’autres prétendent en avoir, mais si c’est le cas, on a tous le même 😂).

J’écoute simplement mes clients.

Les guide.

Leur partage mon expérience.

(et surtout leçons apprises de mes erreurs – il y en a quelques unes).

Leur dis sur quoi se concentrer et travailler.

🔸 Et maintenant, si tu es toujours à lire, et es un indépendant qui :

• En as assez d’errer sans énergie…

• Crois encore en ton projet, mais mollement (en tout cas plus au point de te mettre en énergie haute)

• Cherches comment diable tu peux vendre tes services

• Sens qu’il peut apporter quelque chose mais désespères de savoir comment…

 📩 Contacte-moi en MP.

On échange quelques lignes.

Si ca le flow passe bien, on s’appelle et discute de ta situation. 📩

Si je peux t’aider et que tu es partant(e) et enthousiaste, tu intègres mon nouveau programme d’accompagnement.

Moi ?

Je serai ravi.

Car je sais que tu te donneras enfin les moyens de tes ambitions.

Et rehausser la version la plus basse que tu puisses accepter.

Alexandre

____________________________

Coucher de soleil depuis le toit d’une maison typique maltaise, à Paola – été 2015

<div class=”kartra_optin_container45c48cce2e2d7fbdea1afc51c7c6ad26″></div>https://app.kartra.com/optin/VGkfQNP8SiYf

Situation quotidien

Pourquoi tu dois abandonner cette journée-type pour te donner de meilleures chances de vendre tes accompagnements

 Peut-être que ça a été ta journée aujourd’hui.

Ou alors hier.

Et peut-être même pire : demain.

Tu t’es réveillé en trainant un peu des pieds et en sachant plus ou moins ce que tu souhaitais réaliser aujourd’hui.

(C’est que tu as une vague idée de ce que tu dois réaliser car ton objectif de la semaine / du mois / de fin 2019 n’a pas été bien détaillé).

Ta priorité du matin, c’est de créer du contenu.

Pour, pourquoi pas, attirer l’attention de ton client idéal.

Sauf que tu ne sais pas trop quel sujet aborder – vu que tu ne le connais pas si bien que ça, ton client idéal.

Alors tu ouvres ta boite email pour trouver l’inspiration dans les 417 emails non ouverts.

Voir si tu ne peux pas piquer une idée.

Tu lis un email, puis deux, et un troisième.

Toujours pas d’idée.

Le temps passe.

Les emails et contenus en ligne défilent

(sans t’en apercevoir, ton focus a disparu et tu te retrouves à butiner – errer).

Allez, tu lis ce dernier email et tu t’y mets.

Tiens, il est bien écrit celui-là.

Tu cliques sur le lien.

Lien qui t’amène sur une page de vente qui te promet d’en finir avec tes problèmes d’inspiration.

87 €.

C’est tentant.

Et si grâce c’était ça, LA solution qui me manquait ?

LA clé pour enfin attirer des clients ?

Et finir l’année sur une bonne note ?

Angoissé, anxieux, tu finis par craquer.

Ta CB est sortie.

L’achat est validé.

Tu reçois tes accès par email.

Que tu ranges gentiment dans le dossier spécial “Formations”.

Dossier rarement ouvert et qui voit s’accumuler un paquet de contenu payant qui prend la poussière.

Mais tu te sens beaucoup mieux.

Tu as pris ton shot.

Ca te soulage.

Tu te dis que tu as fait une action dans le bon sens.

Mais tu n’as toujours pas mené cette petite action (créer ton contenu).

Et, surtout, tu as perdu 3h.

Ce déroulement te parle ?

Si c’est le cas, il est grand temps d’arrêter ça.

ON ARRÊTE.

Soit tu passes à autre chose et pars sur d’autres projets qui t’inspirent plus.

Soit tu décides de VRAIMENT te donner les moyens de réussir.

Réussir n’est pas forcément sorcier.

Ca demande :

Un problème D.U.R (Douloureux – Urgent – Reconnu),

Une offre qui répond à ce besoin,

Une niche profitable.

Une vision,

Une stratégie,

Des actions.

(le dernier point est important)

Et si on faisait de 2020 ton année ?

Le 9 décembre, je démarre un accompagnement en petit comité avec des jeunes entrepreneurs motivés et prêts à en découdre.

Tu nous rejoins ?

MP

1 2 3 8