Covid ou pas, pour toi, rien ne bouge (et c’est un peu la loose)

Tu as peut-être entendu dire partout que ce confinement est une superbe opportunité pour développer ton activité.

L’occaz à ne pas rater !

Le moment idéal !

Toi, Covid ou pas, ton envie reste la même :

Donner des outils simples à ceux qui veulent bien les recevoir.

Car c’est ton métier et ta mission d’aider et de diffuser de la bienveillance.

Sauf que tu t’aperçois que l’envie ne suffit pas forcément.

Que tu ne peux plus te contenter d’annoncer que tu es simplement “coach”.

Qu’il te faut plus de structure.

Et c’est là où ce monde merveilleux devient un peu plus sombre.

Tu fais quelques recherches sur le web et lis tout et n’importe quoi. Qui croire ?

Tu te fais cibler par les gros marketeurs qui veulent te refourguer leur formation.

Sauf que niveau formation, t’as déjà donné.

Toute seule devant tes vidéos.

Sans support ni personne avec qui échanger.

Pas vraiment l’idée que tu te faisais de l’”accompagnement”.

Le truc un peu con ?

C’est qu’avec tout ce brouaha, tu as peut-être raté ce qui compte.

Ces quelques points à valider pour t’assurer d’avancer sur le bon chemin :

Une personne spécifique que tu veux accompagner

Une offre

Un canal de communication

Le tout à mixer avec ces 2 deux éléments :

Le pragmatisme (stratégie, recherches, tests…) 

L’intuitif (où tu souhaites vraiment aller, ce qui t’anime malgré quelques peurs…)

Qu’est-ce qu’il se passe une fois ces points validés et révélés ?

Tu gagnes en sérénité

Tu es tranquille à l’intérieur et ça se voit à l’extérieur (tu fais des ventes)

Tu avances, pas à pas, vers ton envie et ce qui t’anime.

Ces points ?

Je les discute un peu lors des Lives Confinés quotidiens sur mon groupe (https://www.facebook.com/groups/uneviedeweb/)

Mais la meilleure partie bien sûr, elle est réservée à celles et ceux qui me font confiance et m’ont choisi pour les accompagner – quel plaisir d’avancer ensemble.

Donc, virus ou pas virus, c’est toi qui décides si tu souhaites avancer ou pas.

Et la façon dont tu t’y prends.

Si ta vision des choses est d’aider et de diffuser de la bienveillance, choisis d’être accompagnée de la sorte.

Tu me contactes en MP pour voir ce qu’on fait ?

Alex

Pourquoi tu dois simplifier ton message

Aujourd’hui, je vais te donner une règle capitale pour t’assurer de bien transmettre ton message. 

Une règle simple qui est… de simplifier ton message !

Car tu le sais, tu as beau avoir un service extraordinaire, si tu ne sais pas partager ton message et donc persuader, tu ne vendras pas. 

Sauf qu’à trop vouloir en donner, tu n’apportes rien d’autre que de la confusion.

Sentiment que tu veux à tout prix éviter chez ton audience si tu veux qu’elle achète chez toi. 

Dans cette vidéo, tu trouveras :

• Les proverbes, ces messages parfaits

• Le slogan clair et net d’une compagnie aérienne

• Pourquoi tu ne veux pas enterrer l’idée

• Le pouvoir des analogies

80% de ce nouveau contenu ne sera qu’un feu de paille. Est-ce que tu tiendras le rythme ?

Qu’est-ce qui te pousse à créer du contenu ?

Confinement oblige, on voit quantité monstre de contenus créés ces derniers temps.

C’est cool. 

Si tu as une expertise et sais que tu peux apporter à une audience spécifique, je t’encourage à continuer.

Par contre, il y a quelques points à comprendre et à bien intégrer.

De la création de contenu, c’est une stratégie LONG TERME.

Croire que poster 2 fois sur son profil ou 3 vidéos sur Youtube suffira pour attirer à soi des prospects, c’est se mettre un doigt dans l’oeil.

Rien n’est moins vrai.

Une stratégie de contenu ne se décide pas en couchant comme objectifs “je veux X€ d’ici 6 mois”.

Mais en s’engageant à prendre des habitudes.

En disant “je choisis de publier [au choix]… deux vidéos / mois ; trois contenus par semaine ; un live / jour sur mon groupe ; etc.”

C’est moins sexy d’un coup ?

Je sais.

Mais le sexy donne rarement des résultats

(sauf sur Instagram avec un poom poom short).

Le sexy (les résultats) est une conséquence, un effet.

Les causes ?

Régularité.

Patience.

Amélioration.

Chiantes à mourir ?

Je sais aussi.

Mais c’est ce qui amène des résultats.

“Consistency is credibility” 

J’adore cette expression.

Si tu veux être crédible aux yeux d’une audience, tu te dois d’être constant

(et de viser juste dans ton contenu).

Est-ce que ca te parle ?

Qu’est-ce que tu en penses ?

Qu’est-ce qui te dérange ou te plait ?

Dans le live d’aujourd’hui sur mon groupe, je suis allé plus loin en détaillant la recette du succès d’un créateur de contenu.

Je te donne les grandes lignes ici.

Prépare-toi.

Car c’est un secret jalousement gardé de ceux qui réussissent.

Non je déconne.

La recette est très simple

(mais est-ce que ca serait pas ça le secret ?) :

Partir d’une bonne compréhension de son marché.

Créer du contenu gratuit de qualité.

Se créer une audience, petit à petit.

Créer une offre solide – qui répond à un besoin (du bon contenu payant).

La proposer.

Recommencer.

Améliorer.

Semaine prochaine je démarre avec un petit groupe pour bosser ces points là :

Connaître son marché et se positionner en conséquence

Connecter avec un message percutant

Valider son concept

Grandir

C’est pour ceux qui voient cette période unique comme un bon moment pour avancer.

Si c’est toi, écris-moi

La meilleure stratégie pour vendre ton expertise

On croit souvent que commencer par de la vente de formations numériques est la meilleure façon de générer de l’argent sur internet.

Je ne suis pas du tout d’accord avec ça et je t’explique pourquoi dans cette vidéo.

Tu vois, si tu essaies de vendre ta formation à 79€ et constate que ca ne donne pas grand chose, c’est qu’il y a peut-être quelque chose de mieux à faire avant.

C’est ce que je te détaille ici :

Les étapes à respecter pour de rester sur le bon chemin tout en engendrant du cash et ainsi s’assurer de continuer à se développer.

Mais qu’est-ce que tu attends?

Hey 

Si tu es comme moi, tu fais un peu (beaucoup) de veille sur le web.

Tu regardes ce qui se raconte ici et là.

Et des fois tu hallucines.

Ca a été un peu mon cas ces derniers jours.

Quand je me suis aperçu cette chose :

Énormément d’entrepreneurs et indépendants n’ont pas de stratégie en ligne.

Un profil et une page Facebook vivotante.

Un site web qui leur a peut-être couté un bras sans que personne ne se balade dessus.

Et surtout, aucune stratégie pour prospecter et s’assurer de faire entrer de nouveaux clients.

Tout le monde fantasme la formation automatique qui tourne toute seule sans aucune action humaine (quelle vaste blague).

Mais le plus grand nombre ne s’est jamais réellement soucié de poser des bases en ligne.

Et, plus grave encore, de valider ses fondations.

Elles ne sont pas nombreuses, mais elles sont capitales.

Je suis sûr que tu peux me les citer, mais les connais-tu ?

Sais-tu à qui tu t’adresses – ton Avatar ?

Es-tu au clair avec ton positionnement – ton Message ?

Proposes-tu quelque chose de solide et adéquate – ton Offre ?

Sais-tu comment valider un client – la Vente ?

Si tu réponds non à un ou plusieurs piliers,

Corona ou pas, 2020 risque d’être pénible.

Une stratégie en ligne d’acquisition de clients, ce n’est plus optionnel.

Si tu proposes des accompagnements et souhaites enfin être à l’aise avec le web,

T’en servir comme d’un allié plutôt que de le subir,

Et trouver des clients, même confiné chez toi,

Réserve un appel avec moi.

https://alexspiga.kartra.com/page/vdw-resaappel

Ca ne sera pas un appel de vente.

Je ne suis pas un closer bourrin.

Cet appel est pour toi.

Si tu as des doutes sur ta situation actuelle, on passe un moment ensemble pour faire un diagnostic.

Et si je vois que je peux t’aider, je te propose Organic Boost.


Organic Boost, c’est un programme que je démarre début avril.⁣

Un programme court et intense.⁣

Qui focus sur la validation de ces 4 fondations.⁣

Le tout appliqué au web.

Pour que tu trouves enfin des clients grâce au web.

Et gagnes la sérénité qui te fait défaut dernièrement.


A très vite de vive voix

Alex

P.S – de nouveau le lien :

https://alexspiga.kartra.com/page/vdw-resaappel

Sais-tu au juste combien tu veux gagner par mois ?

L’objectif de cette vidéo est de partager quelques questions qui vont t’aider à répondre à cette question de façon claire.

C’est qu’on donne souvent des chiffres donnés au pif pour répondre à cette question (qui parfois met mal à l’aise).

L’argent est l’oxygène de toute activité mais la réponse peut-être biaisée par certains points que je traite ici.

Comparaison, valeurs et questions pertinentes sont au programme de cette vidéo afin de savoir quel CA tu souhaites atteindre et, surtout, pourquoi !

Comment adapter ton offre durant cette période singulière (et de façon plus générale) ?

Cette situation provoquera des changements notables, mais n’oublie pas que tout change à chaque moment (c’est l’un des principes universels) !

Aujourd’hui, je passe en revue les 3 points pour créer ou développer ton activité avec certitude, et ce quelle que soit la période :

1. Parle plus de la transformation et du résultat que tu apportes, moins de ton offre.

Une règle d’or : parler bénéfices et non pas caractéristiques !

“Ne me parle pas de ton désherbant, parle moi de ta pelouse” dit un vieil adage copywriting 🙂

2. Les actions que tu peux inclure pour améliorer le service que tu délivres.

Ne tombe pas dans le syndrome du “rabe à la cantine”.

Quantité ne veut pas dire valeur !

3. Évalue le prix de ta prestation selon la valeur distribuée à ton client !

L’exemple d’une de mes clientes pourrait t’inspirer…

A toi de jouer et surtout de t’adapter !

Vise digitalisation, transformation, émotion et action. 

Pour que tout le monde en sorte grandi.

30K en moins de 24h.

Si tu me lis depuis un petit moment, tu sais que ce n’est pas mon style de mettre en avant des chiffres. 

Mais celui-là est assez intéressant. 

C’est le CA qu’a réalisé un client suite à un live donné dimanche soir auprès de son audience. 

Bien sûr, ce chiffre n’est pas arrivé sur son compte Stripe tout seul comme par magie.

Tout le mérite lui revient.

Il a veillé à donner au fil du temps beaucoup de valeur à travers son contenu.

Il a ainsi su fédérer une communauté importante, croissante et qui le suit.

Il a créé le produit qui correspond à ses attentes.

Les bases étaient vraiment solides.

Ce que j’ai su apporter ?

• L’aider à coucher une stratégie fluide et efficace pour cette opération. 

• Dessiner pour lui son entonnoir de ventes, en allant au plus simple.

• Créer son écosystème en ligne avec juste les outils dont il avait besoin.

• M’assurer que tout était synchro et sans faille.

• Le rendre autonome pour la suite.

Apporter mon expertise pour valoriser les autres, ca j’aime bien.

Réaliser ce travail de l’ombre si important.

Être le meilleur atout des entrepreneurs. 

Si tu te reconnais ici, contacte-moi.

Nous verrons ce qu’il est possible de faire 🚀

Rassure toi, tu ne franchiras JAMAIS la ligne d’arrivée

Aujourd’hui, si tu es à ton compte et propose tes services, tu te demandes peut-être quand est-ce que tu en auras fini avec certaines tâches que tu vois comme des corvées.

La réponse brute : jamais.

Je vais t’expliquer pourquoi, mais avant ça, laisse moi t’expliquer comment m’est venue l’idée de cette vidéo.

Il y a quelques jours j’ai donné un atelier live avec une trentaine de personnes présentes (thème : le système organique pour décrocher des clients).

Et j’ai été surpris de voir que la grande majorité ne bossait pas ou peu les piliers de leur activité, et notamment l’avatar.

Laisse moi te dire quelque chose :

Si tu crois que définir vaguement ton client une fois, peut-être parce qu’une autorité extérieure te l’a imposé, et ensuite ranger tout ça dans le tiroir, suffit…

Tu te fourres le doigt dans l’oeil.

Ton avatar (comme ton message ou ton offre), c’est ce que tu veux privilégier avant tout.

Et il évoluera, comme tout le reste.

Donc si toi tu restes figé et ne cherche pas à faire l’effort de “bosser” ton avatar, tu te tires une balle dans le pied

(ca et un doigt dans l’oeil, pour avancer droit ca va commencer à être compliqué).

Et ca peut aussi cacher autre chose :

Si tu n’aimes pas faire le curieux,

Si tu n’aimes pas en apprendre plus sur ton marché,

Si tu n’aimes pas ouvrir des conversations avec ton client idéal…


Peut-être qu’en fait tu n’es pas fait pour le servir et lui proposer ton offre.

Et qu’il serait bon de penser à faire autre chose.

Car il n’y aura pas de ligne d’arrivée ici.

Si tu veux vivre sereinement de ton activité, ton rôle est de connaître du mieux possible celui que tu choisis de servir.

En continu.

Tout le temps.

C’est un peu comme un objectif :

Ca sert moins à être atteint qu’à être une bonne excuse pour prendre un chemin challengeant, sympa et qui fait grandir.

Le vrai objectif n’est pas vraiment le résultat final.

Mais qui on devient en allant chercher ce résultat.

=== fin pour article blog ===

Cette notion d’amélioration continue sera au coeur de mon immersion Go With The Flow de ce printemps à Capbreton.

J’y mêlerai business et glisse.

Afin de donner une autre gueule à ton activité, trouver ton flow, et surfer les plus belles vagues d’Europe.

Envoie moi un message discret si tu veux avoir plus d’infos (une belle page descriptive est dispo)   

J’ai gueulé

Colère puissance 1000 et indien libérateur

Gueulante, pied en sang, balayeur et rigolade

(beaucoup de “je” dans ce message mais l’anecdote peut t’intéresser).

Je ne sais pas pour toi, mais perso, j’ai encore du boulot.

Il y a quelques semaines, à Dubaï, journée fatigante, frustrante.

J’ai le cerveau fumé quand ma femme me demande, immédiatement après un appel avec un client, de l’attention pour notre aménagement à Dubaï.

C’en est trop.

Je ne me contrôle pas.

Je lui hurle dessus – moi aussi j’ai le droit de souffler un coup.

Je décide d’aller nager pour me calmer – je ne trouve pas mes lunettes

Je décide donc d’aller courir – je ne trouve pas mes chaussures

(les deux sont dans la voiture, garée à 20min de là).

Colère puissante max, je tabasse pieds nus la grosse valise dure.

Mon gros orteil est recouvert de sang.

Je me sens idiot et pars en boitant à la voiture chercher les affaires

(et surtout me calmer).

Là, je repense à ce que j’ai lu chez Tony Robbins.

Je me demande ce qu’il y a de génial dans cette situation usante.

Je parle à voix haute dans la rue pour provoquer des réponses.

Rien ne me vient – normal.

J’insiste ce questionnement. 

A part mes poings qui se ferment de frustration…

Toujours rien.

Je me demande pourquoi je galère.

Pourquoi je ne réussis pas comme je veux.

Pourquoi moi… gnangnan…

Pure crise égocentrique.

Stupide.

Qui n’apporte pas grand chose.

C’est alors que je croise un balayeur, un indien.

Je lui dis bonjour

Ca a l’air de l’étonner mais il me répond avec un large sourire.

Et c’est là que je me dis que je suis vraiment qu’un sale connard.

Un sale con qui pique sa crise.

Un mec qui n’applique pas encore à 100% ce qu’il assimile et souhaite devenir.

De façon factuelle, j’ai tout et ne manque de rien.

Mais, pas aidé par de la fatigue, je pique ma crise et m’apitoie sur mon sort

(et m’explose le pied au passage).

Alors que ce brave homme n’a le droit que de fermer sa gueule,

Gagne une misère,

Et n’a surement pas vu sa femme et ses gosses depuis de longs mois

(c’est le cas de beaucoup de main d’oeuvre asiatique ici).

J’éclate alors de rire.

Que je suis con parfois

(mais promis, je me soigne).

Je retourne à l’appart, plus léger.

Prends ma femme dans mes bras et m’excuse.

Pars nager 20 minutes pour me détendre.

Et passe une très bonne soirée avec des amis.

Ce qu’il y a eu de génial dans cette explosion violente et brève ?

Me rappeler que tous nos problèmes sont bien éphémères et relatifs.

M’apitoyer sur mon sort ne m’aidera pas beaucoup.

Si je suis indépendant, propose mes services et souhaite apporter ma contribution…

A moi de mieux orienter mon focus et maitriser mes émotions et pensées.

Une anecdote pour vous.

Une belle leçon pour moi.

Work in progress 😉