Devriez avoir peur de la concurrence ?

C’est une question qui revient régulièrement : “est-ce que je devrais m’inquiéter des autres qui proposent la même chose que moi ?”

On peut aussi entendre ses variantes, comme “est-ce que je devrais éviter de partager du super contenu sur d’autres groupes Facebook, au risque de me faire copier ?” ou “est-ce que je devrais refuser un concurrent entrer dans mon propre groupe Facebook ?”

 

La réponse la plus simple est NON.

 

Les seules raisons qui pourraient vous faire penser ça sont :

– si vous pensez que votre offre n’a pas assez de valeur

– si vous pensez que VOUS n’avez pas assez de valeur à offrir

– si vous faites exactement la même chose que vos concurrents

– si vous ne vous différenciez pas assez dans votre niche

 

La concurrence est UNE BONNE CHOSE.

Un marché sans compétiteurs signifie qu’il n’y a pas de demande de la part de clients.

L’idée est alors d’évoluer dans un marché suffisamment porteur, où votre offre (votre Unique Selling Proposition), votre positionnement et votre façon de travailler seront suffisamment différenciés.

Si des personnes achètent sur une niche, cela signifie qu’ils ont déjà connaissance d’un problème à résoudre.

Si vous pensez leur proposer une offre avec laquelle elles ne sont pas familières, elles auront tendance à ne pas vous faire confiance à 100%.

Il faudra alors les éduquer de façon à leur faire prendre conscience de leur problème.

L’être humain se rattache à ce à quoi il est habitué.

 

Le prospect n’est pas vous et inversement.

Vous connaissez votre offre, ses bénéfices. Mais pas forcément votre prospect.

 

Réfléchissez par vous-même.

Mais toujours en phase avec la façon dont fonctionne le marché.

 

Pour revenir aux compétiteurs…

C’est une super chose.

Ca permet de créer de nouvelles connections (agrandir son réseau est important)

De gagner en visibilité (via des échanges, interviews, articles invités)

D’apprendre énormément (il y a toujours à apprendre de quelqu’un)

D’améliorer ses process (voir ce qui fonctionne ou pas).

 

Ce n’est pas un client qui vous mènera à votre perte.

C’est à vous d’occuper l’espace, d’apporter de la valeur, servir vos clients et marquer votre différence.

C’est ainsi que vous créerez une communauté.

 

Ces lignes seront peut-être lues par des pros qui offrent peu ou prou les mêmes services que les miens. C’est cool !

On a chacun notre histoire, nos valeurs.

On s’est chacun construit différemment.

Je continuerai à m’informer auprès d’eux, voir ce qu’ils font, acheter des formations.

C’est ce qui me nourrit et me rend meilleur jour après jour.

Et je garderai toujours mon style et ma propre façon de faire et d’échanger avec mes clients.

 

Si vous sentez de la jalousie ou de l’envie en voyant vos compétiteurs, posez-vous les bonnes questions :

Qu’est-ce que je peux apprendre d’eux ?

Pourquoi ce qu’ils font marche ?

Comment m’inspirent-ils ?

 

Se poser ces questions vous rendront meilleur.

Et n’oubliez pas que vous êtes d’abord en compétition avec VOUS-MEME.

Alors continuez à donner de la valeur, partager votre expertise et connecter avec d’autres personnes.

C’est un travail de longue haleine mais qui, petit à petit, paiera.

A vous (nous) de jouer maintenant !

 

Cliquez ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 comments